30 ans et … enceinte !

Wahouh, rien qu’à l’écrire, cette phrase me paraît bizarre. Je n’aurais jamais pensé pouvoir l’écrire un jour sur ce blog. Pas si tôt en tout cas. Et pourtant, la vie est pleine de surprises !

Ça m’a toujours fait sourire lorsque j’entendais « tout peut changer en un an » parce que je trouvais au contraire, que les choses s’enchainaient sans jamais vraiment me surprendre. Les dix dernières années ont amenées leur lots de belles rencontres, d’accomplissement personnel mais aussi de moments douloureux et de déceptions.

Puis, il y a un an, tout a changé. En choisissant de tourner le dos aux relations toxiques, en décidant de penser positivement et d’oeuvrer dans ce sens, ma vie a changée, radicalement. 

J’ai rencontré mon chéri il y a un an maintenant. Une rencontre aussi inattendue qu’intense, aussi improbable que passionnelle. L’amour fou. Ce genre de relation qui te fait revoir tous tes plans et aprioris et te font « tomber » dans les clichés dont tu te moquais avant.

Cette année 2020 aura été difficile sur beaucoup d’aspects mais en ce qui me concerne, elle aura été la plus belle année. 

En un an, tout a changé. On a appris à se connaître, à avancer ensemble, nourris par cet amour fulgurant. On a traversé un confinement, le COVID, la distance, connu nos premières vacances, on a emménagé dans une superbe maison, j’ai un boulot qui me plait et dans lequel je m’épanouis, une famille aimante, des amis précieux et bientôt un petit poussin à venir.

C’est une grossesse surprise, pas du tout programmée et pourtant la vie ne cesse de me surprendre par son timing et les signes qu’elle nous envoie. Je suis persuadée qu’il n’y a pas de hasard et que les choses sont bien faites.

Tous nos proches nous disent que ce sera « le bébé de l’amour » et c’est une jolie continuité une très belle surprise, un joli changement de vie et la suite logique de tout cet amour que nous partageons depuis 1 an. 

J’en suis au 2ème trimestre et le moins que je puisse dire c’est que ce premier trimestre a été compliqué !

Physiquement déjà, j’ai découvert ce que les mots « nausées » , « fatigue », « brûlures d’estomac » voulaient vraiment dire. Etre malade 5 fois par jour lorsqu’on ne s’attendait pas à être enceinte, c’est quelque chose !

Et à peine j’avais appris la nouvelle que les hormones sont arrivées, je n’ai pas eu le temps de me faire à l’idée que j’abritais un poussin au creux de moi que j’étais malade comme un chien. Dur dur. Et ce, pendant 2 mois non stop.


Psychologiquement, ça a été un cyclone. J’étais partagée entre bonheur absolu et craintes, questions, culpabilité de ne pas m’en être rendu compte plus tôt alors que tous les signes étaient là.

Aussi, c’est un chamboulement dans un couple lorsque l’on décide d’avoir un enfant mais encore plus lorsque c’est une surprise ! Il faut se réadapter, accepter que certaines choses changent, évoluent, c’est compliqué et stressant parfois.

Si ça vous intéresse je vous ferai peut-être un retour sur ce premier trimestre, mes ressentis etc. Je commence à vraiment aimer ma grossesse depuis quelques semaines et je n’ai pas le honte de le dire et de le penser. Par contre j’aime déjà ce petit chaton depuis le premier jour et je sais que ça ne fera qu’augmenter.

Niveau mode, je ne rentre plus dans mes pantalons depuis 7 SA, autant dire le début. Moi qui ai toujours eu le ventre plat, j’avais jusqu’à présent un petit ventre de femme qui a abusé de la raclette ! Ahah. 

Je commence à le voir se dessiner petit à petit et c’est magique. Le soir surtout, c’est impressionnant comme il pousse !

Ça fait donc 2 mois que je tente de le cacher dans la vraie vie et sur Instagram mais maintenant que je l’ai annoncé à mes proches et au boulot je viens vous l’annoncer à vous et ne serais plus obligée de le cacher !

Je pense vous proposer des looks de grossesse car je trouve très compliqué d’être bien habillée enceinte, on ne trouve que des fringues ringardes – à croire que notre féminité doit disparaitre au moment même où l’on porte la vie.. No way ! 

Je suis une femme avant d’être une mère et je tiens à garder ma féminité à travers la grossesse et après. 

J’ai même eu des réflexions du genre « tu verras, tu ne t’habilleras plus dès le deuxième trimestre » Ah bon ?! C’est bien mal me connaitre !

J’ai hâte de faire des jolis looks de femme enceinte, j’ai commandé quelques vêtements afin d’être à l’aise et je languis de les recevoir.

On ne connaît pas encore le sexe, j’ai hâte de le connaître et de faire la surprise à nos proches lors d’une « Reveal Gender ». Nous n’avons pour le moment aucun prénom mais dès le début de ma grossesse je l’ai surnommé « le petit poussin » et c’est resté. 

Donc ce petit poussin arrivera, si tout va bien, en mai ! J’ai déjà hâte de voir sa bouille, de préparer sa chambre et je suis déjà gaga. Je pleure dès que je le vois à l’écran et envoie des photos des échos à tout mon répertoire. Ça promet !

Je suis à fond dans les préparatifs, dès que j’ai du temps libre j’écume les concept-stores et catalogues enfants. Je vais m’éclater dans la déco de sa chambre.

Moi qui n’ai jamais aimé les enfants, je commence à les regarder d’un autre oeil, à m’intéresser à eux, à ce monde inconnu jusqu’à présent.

J’arrête d’écrire, j’en ai déjà beaucoup trop écrit. 

Je suis heureuse de partager cette bonne nouvelle avec vous et pouvoir partager la suite de cette grossesse, vous demander des conseils etc.

Prête pour cette nouvelle étape qui, je n’en doute pas, va s’avérer être la plus belle aventure de notre vie.

A très vite <3

Suivre:

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

Looking for Something?